Le Roi, la Reine et les Empires - La guerre froide à travers les championnats du monde d'échecs
EAN13
9782350877969
ISBN
978-2-35087-796-9
Éditeur
Héloïse d'Ormesson
Date de publication
Collection
Essais
Nombre de pages
438
Dimensions
20,5 x 14,1 x 3 cm
Poids
488 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Roi, la Reine et les Empires - La guerre froide à travers les championnats du monde d'échecs

De

Traduit par

Héloïse d'Ormesson

Essais

Offres

La guerre froide à travers les championnats du monde d'échecs
Jeu ? Enjeu ? Les échecs fleurissaient déjà à la fin du xixe siècle, dans les cafés, les cercles intellectuels et au sein de l'élite russe. En 1917, les bolcheviques vont les utiliser à des fins de propagande : de distraction bourgeoise, gratuite, ils deviennent synonymes de discipline, de rigueur, et incarnent l'idéal révolutionnaire.
Avec la guerre froide, le jeu est érigé en symbole de la lutte entre les deux grands blocs. Les Soviétiques y excellent, et rares sont les champions du monde capitaliste, excepté le mythique Bobby Fischer, qui parviendront à battre les maîtres Botvinnik, Spassky, ou, plus près de nous, Karpov et Kasparov. Cependant, les joueurs d'échecs recèlent également une pépinière de la dissidence, façonnant des personnalités telles que Kortchnoï ou Sharansky. Daniel Johnson propose le récit des matchs les plus passionnants et les plus délirants de cette histoire contemporaine, entre raison suprême et folie douce.
S'identifier pour envoyer des commentaires.